Blog du CAF IdF

Les roches métamorphiques

Elles sont issue de la transformation des roches lors de la formation des massifs montagneux

  Les roches métamorphiques

 


 
  
  
  
                  


  
  



  




 
Les roches métamorphiques proviennent de la lente transformation de roches présentes à la surface de notre planète. Lors de la surrection des massifs montagneux, les roches sont bousculées, renversées et/ou enfouies. Elles subissent alors sous l'effet de la pression et de la chaleur une recristallisation.
En fonction des pressions et températures subies, le métamorphisme va être plus ou moins complet et les roches présenteront une structure qui va d'un aspect feuilletée (schistes) à un aspect compact (gneiss).
Les roches peuvent également rejoindre le magma, elles seront alors complètement déstructurées.

Petit tour d'horizon du métamorphisme :
  • Les argiles vont produire en premier lieu des schistes ardoisiers puis des micaschistes qui contiennent du mica blanc et enfin du gneiss qui lui même peut, si la température dépasse 800°, donner du granite ;
  • Les marnes se transforment en calcschistes qui est un schiste calcaire. Sous une pression et une températures plus fortes les calcschistes se métamorphisent en amphibolites. A noter que les schistes lustrés ne sont qu'une appellation qui désigne les calcschistes (Vanoise) ;
  • Les rares péridotites se métamorphisent en présence d'eau en serpentine ;
  • le basalte évolue en prasinite puis en amphibolites ;
  • Le marbre provient du calcaire métamorphisé ;
  • Le sable et le grès siliceux donnent de la quartzite.
Quelques exemples de roches métamorphiques

Photo : Laurent Métivier

Photo web

Photo : Laurent Métivier
Schistes lustrés (calcschistes) en Vanoise à la Pointe de la Réchasse Le calcschiste est lité et forme des piles d'assiettes instables Éboulis de schistes lustrés typiques de la Vanoise

Photo : Agnès Métivier
Photo : Agnès Métivier

Photo web
Micaschiste, les cristaux de mica rendent la roche brillante Amphibolites : le sommet du Petit Chaillol  (Champsaur) est formé d'amphibolites qui recouvrent une veine de micaschistes L'amphibolite, formée en grande profondeur, contient de l'amphibole associée à du feldspath

Photo : Agnès Métivier
Photo : Agnès Métivier
Photo : Charles Bimont
Gneiss ordinaire caractérisé par une succession de lits blancs (quartz et feldspath) et de lits à mica noir Gneiss oeillé à gros cristaux de feldspath alignés Escalade sur la quartzite de la Grande Glière (Vanoise)

Photo web
Serpentine au Mont Chenaillet (Briançonnais) Carrière de marbre de Carrare (Italie)
 
  Les roches sédimentaires Introduction