Le vol en escalade : nombreux sont qui en parlent...

Réservé aux sorties du Club Alpin Idf

Modérateur : GhiCath

JFM
Pied montagnard
Messages : 181
Inscription : 15 novembre 2012, 15:13

Re: Le vol en escalade : nombreux sont qui en parlent...

Message par JFM » 10 mai 2017, 08:07

Pour les plus anciens d'entre nous qui ont débuté l'escalade et l'alpinisme dans les années 70 (1967 sous l'experte conduite d'Yves Morin rencontré au 27iéme BCA à Annecy), il n'a jamais été question de prendre le risque d'un vol. Il n'y avait pas encore de baudriers performants, de chaussons d'escalade (L'usage des PA était encore réservé à l'escalade sur les grès de Bleau). Les coinceurs et friends n'étaient pas encore conçus et/ou utilisés par de rares précurseurs. Mais même actuellement un vol en paroi n'est jamais un événement anodin. Les voies sont loin d'être toujours surplombantes ou même verticales. Un chute sur une terrasse est possible, en particulier dans les massifs granitiques qui n'ont pas la verticalité des parois calcaires (Dolomites par exemple). Le tranchant d'une arête peut détériorer la corde d'assurage. La remontée après une chute peut s'avérer difficile et physiquement épuisante. Il est nécessaire d'apprendre à ne pas avoir l'appréhension de la chute, mais delà à s'abonner à cet aérien exercice, une prudente réserve est peut être à ne pas négliger. Enfin lors de parcours de grandes voies mixtes, Mont Blanc par l'arête de l'Innominata, ou neigeuse tel que l'arête de Peuterey et tant d'autres où pour l'essentiel la progression se fait à corde tendue, 4 mètres au plus séparant les deux alpinistes, aucune chute n'est permise.
Bonne saison alpine à tous.
Jean-François Mougenot

Rayan15
Messages : 3
Inscription : 05 mai 2017, 19:53

Re: Le vol en escalade : nombreux sont qui en parlent...

Message par Rayan15 » 08 mai 2017, 18:22

ça doit faire flipper le vol en escalade. A chaque fois que j'ai voulu essayé, je me suis finalement retenu. Mais, je prendrai mon courage à deux mains un de ces jours.

mbayssel
Messages : 6
Inscription : 05 avril 2013, 17:12

Re: Le vol en escalade : nombreux sont qui en parlent...

Message par mbayssel » 17 juin 2013, 14:07

Je dois reconnaître, malgré ma peur panique du vol, j'ai plus volé en une seule journée au viaduc que depuis que j'ai
commencé à grimper.

Il ne reste plus qu'à reprendre des bras (dure, la reprise après un an d'arrêt...)

Nathali
Messages : 1
Inscription : 17 juin 2013, 11:32

Re: Le vol en escalade : nombreux sont qui en parlent...

Message par Nathali » 17 juin 2013, 11:56

Pour un vol il faut vraiment oser!...
Merci François pour cette sortie qui nous a bien appris que avec des bons réflexes une chute peut bien se passer!...
Le cadre au viaduc est vraiment idéal pour cet exercice, la verticalité de la parois nous a fait travailler le mental!...
Il faut toujours essayer de dépasser ses limites pour progresser même si une chute est envisageable!...
C'était super cool et intéressant!...
À bientôt sur les parois!...
Nathali

Tricoteur de cordes
Pied tendre
Messages : 12
Inscription : 25 avril 2013, 17:14

Le vol en escalade : nombreux sont qui en parlent...

Message par Tricoteur de cordes » 27 mai 2013, 19:33

...mais rares qui osent prendre le risque !
Et c'est bien normal, notre instinct de conservation nous pousse à tout faire pour évite la chute.
Pourtant, savoir accepter l'éventualité du vol, parce qu'on a intégré les bons réflexes et qu'on a confiance dans l'ensemble de la chaîne d'assurage, corde, matériel, assureur, et grimpeur (surtout grimpeur !) compris, est une étape indispensable à la progression pour qui envisage de se lancer en tête dans des projets ambitieux (pour lui-même).
C'est là le but des deux sorties à la journée que je propose samedi 15 et dimanche 16 juin au viaduc des fauvette sous le titre évocateur : "Progresser en tête… et dans la tête !"
De la belle verticalité, du gaz, des clous de plus en plus espacés au fur et à mesure qu'on s'élève, et aucun moyen d'éviter le vol quand on est total paumé ou daubé… Le lieu est idéal à l'apprentissage.
Alors, vous qui commencez à hésiter dès que le dernier spit vous arrive aux genoux, n'hésitez justement pas à affronter vos démons, avec pour objectif le nirvaña du grimpeur : progresser en se concentrant uniquement sur son escalade, et en oubliant la chute ! (si, si, c'est possible…)
À bientôt ?
François

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité