Suppressions de trains de nuit.

Christian (A)
Messages : 5
Inscription : 13 septembre 2016, 00:16

Liaison nocturne France Tyrol / Haute et Basse Autriche

Message par Christian (A) »

Comme déjà annoncé les ÖBB reprennent les liaisons de nuit en Allemagne, abolie par le Deutsche Bahn.

notamment une service, cela de Düsseldorf vers Innsbruck, est intéressant pour les alpinistes et randonneurs françaises.

si on prends le ICE à 19:05 vers Francfort (malheureusement un TGV samedi, donc sans restauration qui mérite le nom), il faut changer à Mannheim et Frankfurt Flughafen pour prendre le train à 23:53. En cas de retard (pas trop suivant, la LGV Est est assez fiable) on continuera à Frankfurt Hauptbahnhof et prends le RER (S-Bahn, à Frankfurt Süd) pour rattraper le train la bas. Le lendermain on est en bavière, Tyrol, Haut ou Basse Autriche.

Les horaires:

Paris Est dep.: 19:05
Mannheim arr.: 22:17
Mannheim dep.: 22:37
Frankfurt Flughafen arr.: 23:08
Frankfurt Flughafen dep.: 23:53

les arrivées en Baviere et Tyrol:

München arr.: 7:05
Kufstein arr.: 8:25
Wörgl (correspondance vers Kitzbühel) arr.: 8:36
Jenbach (correspondance Zillertalbahn) arr.: 8:53
Innsbruck arr.: 9:14

pour les billets:

il faut prendre un billet de Paris à Kufstein avec Deutsche Bahn
https://www.bahn.com/i/view/FRA/fr/index.shtml

la partie autrichien du trajet on peut acheter soit directement dans le train (sans supplément en Autriche, si le train vient de l'étranger), soit chez les ÖBB
http://www.oebb.at/en/
Christian (A)
Messages : 5
Inscription : 13 septembre 2016, 00:16

Re: Suppressions de trains de nuit.

Message par Christian (A) »

Enfin le service Paris - Nice n'est pas suspendue mais le service sera même amélioré : Finalement la SNCF acceptait une proposition de la RZD (Chemins de fer Russe) de louer plusieurs voitures lits en essaye. donc, prolongation provisoire de service jusqu'à Oct. 2017.

http://transportrail.canalblog.com/arch ... 18286.html
D'après elle, les études de marché étaient claires: les gens prennent le train si la durée du trajet est inférieure à 3 heures
Bon, si un train "grande ligne" n'est pas équipé avec un véritable restaurant, même 3 heures sont des fois déjà trop longues, par exemple si je démarre à 11.00 heures et arrive à 14:00 heures, ou manger, notamment en France ou toutes les restaurant ferment l’après-midi?

même sujet autre pays:

j'ai lu ici, qu'on regrette aussi (comme moi, quand j'avais vraiment le besoin de ce train pour rentrer chez maman) la fin du train de nuit du Deutsche Bahn Paris - Munich pour voyager en Autriche:

Le Deutsche Bahn est similairement orienté comme la SNCF et ferme toutes les lignes de nuit avec Decembre 2017, mais, l'Allemagne à toujours la chance que l'Autriche est à coté pour aider. Les ÖBB, toujours convaincues qu'un service de qualité pendant la nuit peut-être rentable, remplacent plusieurs services du Deutsche Bahn.

Notamment le nouveau service Düsseldorf - Innsbruck des ÖBB semble intéressant pour nous: on démarre avec le ICE à 19:05 de la gare de l'est, change à Francfort (un peu avant minuit, avec une réserve de environ une heure) et arrive à Innsbruck vers 9:15 le matin, déjà à 8:55 à Jenbach (correspondance Zillertalbahn) et encore un peu plus tôt (environn 8:30) à Wörgl (pour changer vers Kitzbühel, Zell am See etc... Pour l'escalade on peut déjà descendre à Kufstein pour le "Wilder Kaiser".

les horaires définitives pour les nouveaux trains de nuit des ÖBB seront publié mi Octobre pour planifier l'aller pour vos prochains vacances de ski en Tyrol çe hiver.

http://fahrplan.oebb.at/bin/query.exe/en?
Bidule
Ne sort jamais sans la carte du CAF
Messages : 504
Inscription : 10 juillet 2007, 14:55

Re: Suppressions de trains de nuit.

Message par Bidule »

Il y a eu des "trains de nuit" (des TGV 100% prem's en sièges non inclinables, toutes lumières ouvertes) pour Modane durant ces vacances d'hiver, cela existerait depuis quelques années. Comme les véritables trains de nuit, le départ est à 22h pour une arrivée vers 6h30. Avec un peu de chance, vous n'avez pas de voisin (placement libre sur mon train malgré les réservations qui avaient été faites) et cela vous permet de vous étendre, un peu. Prévoyez cale-nuque et masque de nuit ...

Cela risque de se développer, parce qu'il y a une demande (train quasi complet).
Alain Z
Métro / Boulot / Sac à dos
Messages : 70
Inscription : 07 décembre 2012, 23:49

Re: Suppressions de trains de nuit.

Message par Alain Z »

Image

Un beau visuel (à peine modifié par mes soins) avec lequel la SNCF nous fait toujours rêver sur son site ! :cry:
Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 33
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Suppressions de trains de nuit.

Message par Dan Colbrun »

Bon, ben apparemment c'est plié. Il ne restera que Paris-Briançon et Paris-La Tour Carol. Exit les trains de nuits pour Modane, Nice, Port Bou etc.. Seule petite lueur d'espoir. C'est fini par la SNCF mais une autre société peut reprendre (comme Thello pour l'Italie).
Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 33
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Suppressions de trains de nuit.

Message par Dan Colbrun »

On sent qu'il y a du vécu dans le message de Bernadette. Rassurez vous cela n'existe pas qu'en France. Le train de nuit Paris - Munich que l'on avait pris pour aller en Autriche avec Jean Claude et la regrettée Eliane en 2007 n'existe plus.

Il y a une dizaine d'année randonnait avec le CAF une fille employée eu service commercial de la SNCF. D'après elle, les études de marché étaient claires: les gens prennent le train si la durée du trajet est inférieure à 3 heures (d'où l'incroyable coût pour mettre Marseille à 3 heures de Paris). Trajet plus long : voiture ou avion.

Donc, je crains fort que les trains de nuit aie de moins en moins de clients. Ce ne sont pas, malheureusement, une dizaine de cafistes qui prennent le train quelques week ends par an qui vont faire changer la politique de la SNCF.
Bernadette P
Ne sort jamais sans la carte du CAF
Messages : 537
Inscription : 02 novembre 2005, 22:31

Re: Suppressions de trains de nuit.

Message par Bernadette P »

On lit également dans les Echos un article sur le rapport Duron (mai 2015) qui pointe entre autres le déficit sur les trains intercités de nuit.
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 122461.php

"Suppressions de trains de nuit
Pour les trains de nuit (les Intercités les plus déficitaires avec le quart du déficit pour 3 % des voyages), le rapport est plus radical et ne propose de maintenir que les dessertes « qui ne disposent pas d’une offre alternative suffisante », entre Paris et Briançon, Rodez, Toulouse et Latour-de-Carol."


Mais curieusement ce qui n'est jamais dit en parallèle c'est le parcours du combattant que rencontrent les usagers lorsqu’ils veulent réserver un train de nuit et qui nécessairement renforce leur désaffection.
- Ouverture tardive de ceux-ci : aucune règle ne présidant à leur mise en vente, il faut regarder tous les jours pendant parfois un mois et demi pour espérer trouver le train en vente.
- Non déclenchement de l'alerte de mise en vente du train.
- Mise en vente extrêmement tardive du train parfois : pour un retour de Nouvel An mise en vente à 8 jours du départ, à 130 euros le trajet simple, d'un retour des stations savoyardes. Evidemment le train a voyagé à moitié vide bien que ce soit un retour de congés.
- Compte tenu des mises en vente tardives aucune possibilité de tarif type Prem's et difficulté d'organisation des voyageurs (en particulier en groupe, récemment ds une sortie Club 2 adhérents ont dû marcher seuls une journée pour rejoindre le refuge parce que pas dans les mêmes trains que leurs collègues et le responsable de la sortie ils avaient 4h de décalage !)

On pourrait ajouter à ce tableau la vétusté de certains d'entre eux, particulièrement vers le sud-ouest ou Catalogne qui peut dissuader des voyageurs.

Evidemment après tant d'efforts pour que les usagers ne les utilisent pas, il ne faut pas s'étonner qu'ils soient en déficit.
(Je parle des trains intercités de nuit)

Il est un fait que sans train de nuit nous ne pourrons plus faire certaines sorties de week-end que nous proposons actuellement car il est hors de question d'arriver à midi ou plus tard le samedi pour repartir à 16h le dimanche, particulièrement dans les Pyrénées le WE étant alors réduit à Peau de Chagrin.

Comme par hasard les cars-couchettes dont j'entends la mort programmée depuis les années 1990, eux, roulent toujours. (Heureusement d'ailleurs, cela sauve une part de notre activité de montagne)

Si le Paris-Briançon survit c'est aussi grâce au combat acharné de sa région pour le maintenir face au TGV Paris-Oulx qui fait également arriver en milieu de journée et perdre un temps énorme en transport.
Pascal Baud
Pied tendre
Messages : 14
Inscription : 06 juillet 2007, 14:34

Suppressions de trains de nuit.

Message par Pascal Baud »

Certains trains de nuit bien utiles pour nos sorties (Hendaye, Cerbère, Savoie) vont bientôt être supprimés.
Extrait d'un article de presse paru sur boursier.com :
Ouverture à la concurrence et suppression de lignes de nuit
Le déficit d'exploitation des trains Intercités attendu est de 330 millions d'euros cette année et devrait grimper à 450 millions d'euros en 2016. Alain Vidalies a rappelé à la presse que "depuis 2011, c'est près de 20% de voyageurs en moins". Des changements importants vont donc avoir lieu dans les mois et les années à venir, à commencer par la suppression de lignes de nuits comme Paris-Hendaye, Paris-Côte Vermeille et Paris-Savoie. Le trafic sera également réduit sur certaines lignes peu fréquentées.

http://www.boursier.com/actualites/econ ... html?fil21
Répondre