Page 1 sur 2

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 29 juin 2018, 11:13
par SuperMilou
Flogger23 a écrit :
30 mai 2018, 16:34
En effet, l'impression que j'ai eue est que les hommes vont moins en randonnée parce que la plupart d'entre nous ne ressentent pas toujours le besoin de se préparer, voyons, j'ai pas marché depuis un mois, c'est pas si grave, et je n'ai pas pris trois kilos, ce n'est qu'une impression, et... :lol:
J'en suis bien coupable de temps en temps, c'est ma femme qui m'y traîne, car elle veut toujours être ultra-préparée, même si parfois elle fait des randos assez exigeantes pour se préparer à quelque chose de relativement calme :mrgreen:
Mais pourquoi donc la pratique de la randonnée aurait-elle pour but de se préparer à autre chose ?
On dirait que tu réduis la randonnée pédestre à un entraînement pour d'autres sports et non pas à une fin en soi.


J'ai fait nombre de week-end d'alpinisme qui étaient physiquement moins fatigants que des WE de randonnée pédestre.
En randonnée pédestre tu vas faire 1500 m de montée et de descente et ce pendant 2 jours de suite et avec ton sac complet.

En alpinisme tu vas monter au refuge avec ton sac complet donc mettons même + 1500 (ce qui est rare, souvent c'est moins, disons que tu es à Zinal !) et tu ne vas pas faire grand chose d'autre que vérifier l'itinéraire du lendemain matin. Et le lendemain sac allégé tu vas faire ta course en aller-retour la plupart du temps et ensuite tu vas redescendre en vallée (c'est le moins agréable car le dénivelé descente de la journée est conséquent)

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 30 mai 2018, 16:34
par Flogger23
En effet, l'impression que j'ai eue est que les hommes vont moins en randonnée parce que la plupart d'entre nous ne ressentent pas toujours le besoin de se préparer, voyons, j'ai pas marché depuis un mois, c'est pas si grave, et je n'ai pas pris trois kilos, ce n'est qu'une impression, et... :lol:
J'en suis bien coupable de temps en temps, c'est ma femme qui m'y traîne, car elle veut toujours être ultra-préparée, même si parfois elle fait des randos assez exigeantes pour se préparer à quelque chose de relativement calme :mrgreen:

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 21 mars 2018, 16:40
par Bernadette P
Je suis d'accord avec ce que dit Xavier, souvent avant de s'inscrire à une randonnée les femmes s'inquiètent de savoir si elles vont avoir le niveau suffisant et rarement les hommes.
Et pourtant, dans la pratique, la plupart du temps quand une personne a arrêté une de mes randonnées itinérantes avant la fin du circuit ce fût un homme. J'ai vraiment beaucoup d'exemples qui me viennent en tête, le Lubéron lors de ma première randonnée, le mare et Monti en Corse, le Munich-Venise, la Alta Via du val d'Aoste l'an dernier et j'en passe. Et des personnalités somme toute très différentes.
Parfois je me dis "Est-ce qu'ils pensent que parce que je suis une femme qui organise alors ils auront forcément le niveau" ? Je n'ai pas la réponse.

Aussi je ne suis pas trop d'accord avec l'argument de l'homme rencontré par MDG qui dit que l'on s'amuse mieux le soir dans les groupes des agences. D'abord effectivement comme dit Hellsy, il y a aussi souvent beaucoup de femmes, mais aussi davantage de couples, qui ont tendance à rester entre eux et se retirer dans leur chambre le soir venu. D'expérience je ne trouve pas les ambiances "plus fun" que dans les groupes CAF, au contraire, je trouve que l'on s'ennuie parfois un peu et serais plus tentée que dans les sorties CAF d'y aller accompagnée d'ailleurs.

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 21 mars 2018, 16:09
par Hellsy
Exactement Xavier.
Les femmes ne sont pas sûres d'elles, les hommes affrontent bille en tête. Question d'éducation, bien-sûr.
D'où la difficulté d'avoir des femmes encadrantes au club (ou ailleurs). Quand je vois des femmes super bonnes en orientation et qui ont les qualités requises pour encadrer, et que je les pousse à encadrer, elles hésitent, ne se sentent pas capables, ont peur de ne pas être à la hauteur, préférent suivre, ne veulent pas se mettre en avant.
Ce qui n'est pas le cas des hommes, qui sont plutôt demandeurs, et s'y sentent légitimes, n'ont aucune crainte du regard des autres, acceptent bien volontiers leurs faiblesses (enfin, à ce niveau).
Quand cela changera-t'il?

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 21 mars 2018, 09:12
par Xavier
A mon humble avis, les activités ne sont pas sexuées (liées à un sexe physiologique) mais genrées (construction sociale et culturelle). Lire cette page pour faire la différence.

Un homme fera les 25 bosses avec moi pour se préparer à affronter les dénivelés de la “haute montagne sur Chamonix”

Une femme fera les 25 bosses avec moi pour se tester avant Chamonix.

Deux versions d’une même réalité. :P

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 20 mars 2018, 20:28
par Hellsy
C'est pareil en rando avec agences. Très récemment, pour une destination lointaine et qu'il n'était pas possible d'organiser avec le club (sauf à prendre des guides locaux), nous étions 10 femmes et 3 hommes.
Idem pour la moyenne d'âge, assez élevée.

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 20 mars 2018, 09:09
par maria
C est vrai que bière - pizza devant un match de foot c est nettement plus sportif😂😂😂😂.
Je vais suivre les conseils de ce pas. Santé :lol: :lol: :lol:

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 19 mars 2018, 18:26
par MDG
Un jour, au cours d'une sortie du dimanche, j'ai demandé à un homme qui me paraissait sympathique, s'il participait aux sorties de plusieurs jours proposées par le club. Il m'a répondu qu'il préférait aller avec les agences de voyage. Pourquoi ? Parce que c'est plus cool, qu'on s'amuse davantage, que le soir venu, on fait plus volontiers la fête.........
Mesdames, soyez en forme aussi le soir ! ;)

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 13 mars 2018, 17:12
par SuperMilou
Parce que çà fait plus viril ?
:mrgreen: :lol: :mrgreen: :lol:

Re: Où sont les hommes ?

Publié : 13 mars 2018, 16:35
par Sylvaine.B
En alpinisme et ski de rando :)