Protégeons les abris gravés et de carriers de Fontainebleau

Françoise

Re: Protégeons les abris gravés de la forêt de Fontainebleau

Message par Françoise » 03 juillet 2011, 18:47

Merci, Didier, fort intéressant.
Françoise

Didier ROGER

Protégeons les abris gravés et de carriers de Fontainebleau

Message par Didier ROGER » 01 juillet 2011, 23:48

PROTÉGEONS LES ABRIS GRAVÉS DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU !
[/color]
Amis randonneurs, vététistes et grimpeurs ; voici un film produit par le GERSAR (Groupe d’Étude, de Recherche et de Sauvegarde de l’Art Rupestre), qui vous convaincra sur la nécessité de protéger les abris gravés de la forêt de Fontainebleau. Il faut savoir, que les gravures qu’ils recèlent sont datées -souvent- de la période du Mésolithique et du Néolithique voir -pour au moins une peinture et une gravure- du Magdalénien. Elles ne sont pour la plupart même pas classées, contrairement à celles de La Vallée des Merveilles, pourtant postérieures... Dans le département de l'Essonne (par exemple), seuls cinq abris sur près de 500 sont classés aux titres de monuments historiques. On compte au total autour de 1200 abris gravés trouvés à ce jour dans le Sud du Bassin Parisien : Dans la Vallée de Chevreuse et surtout celles de l'Essonne et de la Juine ; ainsi que dans la forêt de Fontainebleau, particulièrement au Sud-Ouest du massif.
Image
Forêt de Fontainebleau : l'abri aux orchidées. Cet abri, découvert en 1980 par François Beaux, offre, sur une longueur d'environ 15 mètres, un ensemble de gravures datées pour l'essentiel du Mésolithique, mais aussi certaines de l'Âge du Bronze, exemple rare dans le Sud du Bassin Parisien, comme : Des épées, une pointe de lance et un bouclier...
Image Image
Pointe de lance (Âge du Bronze) et rouelle ou cercle (Néolithique)
Image Image Image
Arboriforme, quadrillages ou damiers (Mésolithique) et croix sur socle ou calvaire (Moyen Âge)
Dernière modification par Didier ROGER le 09 avril 2012, 21:55, modifié 20 fois.

Répondre