Journée mondiale anti gaz de schistes

Avatar de l’utilisateur
Agnès Métivier
Pied montagnard
Messages : 114
Inscription : 27 janvier 2011, 15:16
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par Agnès Métivier » 17 septembre 2012, 16:08

Ah ! J'oublais, Taxi Driver a de toute façon raison, l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels se fera tôt ou tard, le réchauffement climatique sera oublié...

A propos de réchauffement, août 2012 a été particulièrement chaud avec des températures jamais égalées depuis 1850 (date du début de la mesure des températures) avec à l'Aiguille du midi :
:arrow: température minimale : 4,7 °
:arrow: température maximale : 13,4 °

Et pour répondre à Dan : L’été 2012 présente des températures moyennes supérieures de 0,3°C à la normale !
Le bilan prévisionnel de météo France vient de tomber et malgré un début d’été plutôt maussade sur de nombreuses régions, il établit que la moyenne des températures sur l’ensemble de la France a été supérieure à 0,3°C par rapport à la normale (c’est à dire la moyenne des températures de 1981 à 2010). http://climat.meteofrance.com/chgt_clim ... t_id=86371

En août, d'importantes chutes de pierres se sont produite dans le couloir du Goûter. Ces chutes sont liées au dégel du permafrost du aux températures extrêmes avec des maximales de 14° au refuge du Goûter.
http://www.europe1.fr/France/L-ascensio ... e-1211565/
L'homme a besoin de la nature
La nature se passe de l'homme
A.M.

Avatar de l’utilisateur
Agnès Métivier
Pied montagnard
Messages : 114
Inscription : 27 janvier 2011, 15:16
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par Agnès Métivier » 17 septembre 2012, 15:51

Oui, je réitère, une année chaude et sèche, mais à partir de la mi juillet. La nappe phréatique de Champigny qui alimente en eau une grande partie de l'est parisien est particulièrement basse cette année, les pluies sans fin de ce printemps n'ont pas suffit à en remonter le niveau et n'oublions pas que ce sont les pluies hivernales qui alimentent les nappes. A Doue, l'exploration des huiles de schistes devrait commencer cet automne, et Doue est situé sur... La nappe de Champigny...
Le département de Seine-et-Marne souffre d'un manque chronique d'eau et les arrosages destinés à l'agriculture y sont très règlementés.

L'expérience américaine montre les risques de ces technologies non maitrisées, voir l'article du parisien "Gaz de schiste : la Seine-et-Marne s'intéresse à l'exemple américain" http://www.leparisien.fr/jouarre-77640/ ... 164192.php qui montre à quel point les élus locaux sont inquiets.

Par ailleurs, selon le rapport européen, je vous précise qu' "En matière d’occupation des sols, la fracturation hydraulique est gourmande en terres. Chaque zone de forage (soit environ une dizaine de puits par zone) s’étend sur 3,6 hectare: deux fois plus que pour un forage conventionnel. Un minimum de 50 puits est nécessaire pour atteindre le même niveau de production qu’un puits en mer du Nord. Des terrains supplémentaires sont nécessaires en cas de re-forage. Last but not least: un puits peut connaître jusqu’à quatre fracturations sur une durée de vie totale du puits estimée à 40 ans."

Alors, au nom de la sacro sainte consommation immodérée d'une énergie de plus en plus rare devons nous accepter :
:arrow: De voir nos espaces de randonnée en Île de France et ailleurs se réduire comme peau de chagrin ?
:arrow: Accepter des risques non négligeables de pollution et de gaspillage d'une eau qui elle aussi va se raréfier ?
:arrow: Accepter de voir la surface agricole diminuer au risque de devoir importer des céréales ? (l'énergie n'étant pas chère, les rendements agricoles étant en baisse partout dans le monde, réchauffement climatique oblige ... No problem)

Quand aux promesses de Hollande lors des journées de l'environnement (15 et 16 septembre 2012), elles ne concernent que 7 permis http://www.environnement77.fr/

Il n'y a pas de solution idéale, les énergies renouvelables ont montré leurs limites. Il est nécessaire d'accompagner un changement dans nos modes de consommation et d'investir dans les économies d'énergie (nos immeubles sont de vraies passoires)

Quand à l'indépendance énergétique du pays oui elle a toujours été une nécessité absolue, seulement l'agriculture aussi et tôt ou tard, il nous faudra vraiment choisir entre manger, boire ou conduire... (Ne pas oublier les agro carburants qui viennent en concurrence !)

Accepter ou refuser les études... le problème c'est que les études sont grosses consommatrices d'eau, d'énergie et de produits chimiques. Elles sont tout aussi risquées que l'exploitation, bien que plus limitées.

Le choix du risque revient à chacun d'entre nous, mais les risques liés à la fracturation hydrauliques me rappelle ceux du nucléaire, tant qu'il n'y a pas d'accident... Tout va bien. Seulement quand ils se produisent on s'aperçoit que les ingénieurs sont incapable d'y faire face... Parfois, il vaut peut-être mieux prévenir que guérir !
L'homme a besoin de la nature
La nature se passe de l'homme
A.M.

Taxi Driver

Re: Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par Taxi Driver » 15 septembre 2012, 20:13

Pas d'inquiétude :
- seule la fracturation hydraulique est interdite ;
- les socialistes français aiment le pognon tout autant que les autres, simplement ils commandent le plat avec un filet de sauce morale (pas trop forte quand même...) ;
- chez les électeurs écolos, il y beaucoup plus de Nimby's que de vrais écologistes, de ceux qui lient l'acte à la parole.
Conclusion : si le gaz et les hydrocarbures non conventionnels ont une valeur marchande, ils seront exploités. Cette règle souffre rarement d'exception.

Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 32
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par Dan Colbrun » 14 septembre 2012, 23:30

Chère ou cher Cris

Tout à fait d'accord, il faut économiser l'énergie. Mais c'est un effort long, très long qui prendra plusieurs années voire décennies, ne serait ce que pour isoler efficacement les batiments.

Ceci n'empêche pas de voir si on peut diminuer la facture énergétique de notre beau pays. D'ailleurs ce gouvernement qui refuse de forer interdit aussi aux distributeurs de gaz de répercuter l'augmentation du prix du gaz sur les consommateurs, voilà qui va inciter à l'économie d'énergie, cherchez l'erreur.

En fait, ce que je déplore, c'est que l'on ne peut pas se poser les questions de manière pragmatique. Avant de discuter plus en aval, une approche pragmatique aurait été déjà d'estimer sérieusement les potentialités. Après, et seulement après, on peut se faire une idée. Est ce que cela vaut le coup (et le coût ?). Si çà se trouve, cela n'est qu'un pétard mouillé et on se prend la tête pour rien. La géologie du Bassin Parisien aurait dû en faire une éponge à pétrole, on l'a cru dans les année 50-60 on s'est aperçu que non.

Au lieu de cette approche pragmatique, donc, on a un refus absolu de toute réflexion, en essayant de jouer sur les peurs de la population (on va vous casser votre village, vos lieux de randonnées). Refuser une méthode d'extraction est une chose, tout à fait légitime surtout si on gaspille l'eau. Refuser des études pour voir si on pourrait tirer -un jour- quelque chose du sous sol est une démarche idéologique, ce n'est pas ainsi que l'on prépare l'avenir !

cris19

Re: Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par cris19 » 14 septembre 2012, 13:55

Dan Colbrun,

Et si nous prenions le problème en amont et non en aval à savoir trouver des solutions pour chercher à réduire notre consommation énergétique que ce soit le pétrôle ou le nucléaire. Les biocarburants, les éoliennes ont des effets négatifs par exemple pour les premiers ils se font au détriment des cultures céréalières nourricières et les secondes coûtent plus chères qu'elles ne rapportent sauf aux céréaliers de la Beauce. Quant au gaz de schistes pour l'instant nul ne connaît le véritable impact sur l'environnement à moyen et long terme. D'ailleurs, le gouvernement a tranché ce jour : interdiction de forage pour ce gaz.
A+

Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 32
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par Dan Colbrun » 13 septembre 2012, 22:54

cela ne donnera jamais l’indépendance énergétique au continent...
Comment affirmer que cela ne donnera jamais l'indépendance énergétique du vieux continent alors que l'on refuse tout forage qui permettraient d'estimer les réserves ? Et puis sans donner l'indépendance énergétique totale, cela peut peut êtrefaire diminuer la facture énergétique. 1/2 Arabie Soudite en "pétrole de schiste" rien que sous le Bassin Parisien, entendu ce soir sur RTL, info ou intox ???
les nappes sont très basses en cette année particulièrement chaude et sèche..
2012 chaude et sêche ??? C'est une plaisanterie j'espère...

Avatar de l’utilisateur
Agnès Métivier
Pied montagnard
Messages : 114
Inscription : 27 janvier 2011, 15:16
Localisation : Ile de France
Contact :

Journée mondiale anti gaz de schistes

Message par Agnès Métivier » 11 septembre 2012, 14:15

A lire :

Journal de l'environnement


Bruxelles dépose le bilan des gaz de schiste
La Commission européenne a publié, vendredi 7 septembre, trois rapports dressant le bilan sanitaire et environnemental, climatique et économique d’une (encore) hypothétique exploitation des gaz non conventionnels en Europe. Verdict: c’est sale, pas sûr, non encadré juridiquement. Et cela ne donnera jamais l’indépendance énergétique au continent... http://www.journaldelenvironnement.net/ ... iste,30633

Seine-et Marne :

Déclaration de travaux sur 7 sites... Permis de Château Thierry, Nemours, Nogent-sur-Seine et Leudon-en-Brie
En savoir + : http://www.environnement77.fr/
Le département de Seine-et-Marne est en déficit chronique d'eau depuis plusieurs années et les nappes sont très basses en cette année particulièrement chaude et sèche... A quand la guerre de l'eau entre les usagers franciliens, les agriculteurs et les industriels ?


Sur votre agenda :

PARIS, conférence

Gaz de schistes : chronique d'un gisement enterré ?
Jeudi 20 septembre 2012 au CCAM de 18h30 à 20h00
Musée des arts et métiers
60 rue Réaumur dans le 3e arrondissement
En savoir + :http://nofrackingfrance.fr/gaz-de-schis ... -2012-7232

Tournan en Brie
Manifestation, Samedi 22 septembre à 14h30

Image
L'homme a besoin de la nature
La nature se passe de l'homme
A.M.

Répondre