Le loup en question

Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 33
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Le loup en question

Message par Dan Colbrun »

Pour ce qui est du loup (et de l'ours aussi), les prix bas sont certainement une partie du problème car la protection des troupeaux est chère. C'est une chose de manifester pour le loup, de demander que les bergers ne soient plus bergers mais jardiniers de la montagne (payés par des impôts de préférence acquittés par les autres), cela en est une autre de mettre un gigot plus cher dans son assiette. Et cela vaut aussi pour la crise du porc et d'autres industries.. Qui fait vraiment attention à la provenance de ce qu'il achète et voit plus loin que le prix sur l'étiquette ? A part, évidemment, les très fin gourmets mais là c'est vraiment une autre catégorie, pas accessible au communs des mortels.

Quant à Marx, Lénine et Staline, l'état de la mer d'Aral, de la région de Tchernobyl et autre poubelle à sous marins nucléaires qu'est la mer des Barents suffit à discréditer la société qu'ils ont voulu mettre en place au niveau protection de la nature.
JFM
Bivouac tous les week-ends
Messages : 260
Inscription : 15 novembre 2012, 15:13

Re: Le loup en question

Message par JFM »

"Les prix bas et la concurrence induite sont la cause première du problème..."
Est-il possible d'oublier Marx, Lénine, Staline, ces si redoutables prédateurs?
Jean-François Mougenot
Avatar de l’utilisateur
Agnès Métivier
Pied montagnard
Messages : 119
Inscription : 27 janvier 2011, 15:16
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Le loup en question

Message par Agnès Métivier »

Intéressante tes remarques Dan, le problème est délicat...

Petit tour d'une réalité dont on parle peu :
  • - Celui auquel on pense n'est pas toujours le coupable ! Les chiens errants que les maîtres laissent se promener seuls dans la nature n'hésitent pas à attaquer, non pas une seule mais plusieurs bêtes. Ils font plus de dégât que n'importe quel prédateur qui lui ne s'attaquera qu'à un seul animal, le plus faible de préférence ;
  • - la taille des troupeaux, gardés par une seule personne quand il y a un berger ! Souvent les bêtes restent seules en alpages plusieurs jours d'affilées surtout dans les Pyrénées, mais le loup s'approche de ce massif ;
  • - Les chasseurs qui n'apprécient pas cet espèce qui rivalise avec lui car il prélève du gibier ;
  • - Les forestiers qui eux aimeraient beaucoup voir les ongulés prédatés afin de limiter les dégâts en forêt. Partout on a constaté que la nature se portait mieux là où sévissent les prédateurs.
Le loup est un animal intelligent et opportuniste, il pourrait très bien s'adapter à la ville où en visitant les poubelles il pourra trouver de quoi se nourrir !

L'homme n'est plus capable de vivre en symbiose avec son environnement et dans la perte de biodiversité le loup n'est qu'un épiphénomène qui met bien en exergue la problématique de nos sociétés modernes où les prix bas et la concurrence induite sont la cause première du problème.
L'homme a besoin de la nature
La nature se passe de l'homme
A.M.
Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 33
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Le loup en question

Message par Dan Colbrun »

Très intéressant votre lien Mzelle Yakafokon. Le plus grand loup pour l'Homme cela reste l'Homme. Surprenant quand même qu'il y ait 475000 hommes tués par des hommes en un an cela me semble vraiment énorme. Est ce une moyenne sur un siècle (le 20ème, le plus meurtrier de l'Histoire) ? Et 5000 par les crocodiles ! Demain, j'achète des chaussures en peau de croco non mais.

Malgré tout, je crois que le débat concerne plutôt les moutons que les hommes. On ne reproche pas (encore) à Ysengrin de tuer les hommes dans nos contrées mais de manger les moutons à leur place. Et pour les bergers, cela n'a rien d'un fantasme.
Avatar de l’utilisateur
Yakafokon
Bivouac tous les week-ends
Messages : 252
Inscription : 18 décembre 2004, 16:25

Re: Le loup en question

Message par Yakafokon »

La cigarette tue 78 000 personnes par an en France, les accidents de la route 3400. Les loups 10 personnes et dans le monde entier !

Concernant les animaux les moustiques où même les chiens domestiques sont bien plus dangereux que les loups !

Regardez ce lien pour quelques données

Les loups sont un fantasme d'urbain en mal de vie sauvage.
Dan Colbrun
Même pas mal aux pieds
Messages : 33
Inscription : 12 janvier 2012, 23:31

Re: Le loup en question

Message par Dan Colbrun »

Bien sûr que si que la nature peut se passer de l'Homme. Elle s'en est passé pendant 4,5 milliards d'années de Système solaire et 13 milliards d'années d'univers.
Cela étant posé, je suis d'accord avec toi qu'il y a une vision idéalisée de la cohabitation troupeau/loups, genre yaka prendre un patou et tout sera réglé. Sauf que les loups, les finauds attaquent à plusieurs. Du coup, exit le patou (sauf pour courser des randonneurs pédestres ouaf!). De même, rester avec ses troupeaux peut ne pas servir. J'ai vu il y a un mois un reportage (bon OK c'était sur TF1 personne n'est parfait hein) où une bergère armée se faisait prélever des moutons en sa présence, il est vrai que le troupeau était vraiment important.
Du coup, malgré les patous agressifs-contre-les randonneurs-pédestres, Ysengrin continue à faire bombance le coquin.

A mon avis, les problèmes de cohabitation troupeau/loup ne pourront être résolus qu'avec ceux vivent vraiment à la montagne et non pas avec les théoriciens de la ville. Le même reportage se terminait par une manifestation pro-loup à Lyon (!). Bon là, il n'y a pas de loups, peu de patous donc c'est moins dangereux n'est ce pas.

Espérons quand même qu'on trouvera une possibilité de cohabiter avec le loup car cela serait dommage de faire la leçon aux Africains sur les éléphants et les hippopotames, aux Indiens sur les tigres, aux Indonésiens sur les Orang-Outans et de ne pas être capable de cohabiter avec un simple chien sauvage (je ne parle pas du nounours brun des Pyrénées, lui il est condamné).

Bon aller on trouvera peut être la solution en Ile de France. J'ai lu il y a deux ou trois ans que le loup y était dans l'Aube. Bref, il s'approche de Fontainebleau. J'avais posté un fil sur le forum à l'époque, malheureusement il n'y a pas eu beaucoup de réactions le forum n'est plus ce qu'il était n'est ce pas sic transit gloria. A nous de jouer (mais s'il vous plait pas de Patou à Bleau !)
Allez Ysengrin, un petit effort. Dans quelques années, tu atteindras le canal Saint Martin. Tu seras entourés d'ami.e.s qui seront tout content.e.s de faire ta connaissance et qui trouveront certainement plein de bonnes solutions pour cohabiter avec toi.
JFM
Bivouac tous les week-ends
Messages : 260
Inscription : 15 novembre 2012, 15:13

Le loup en question

Message par JFM »

Dans le numero 71 de la revue trimestrielle "L'Alpe" l'analyse de 2 ouvrages "Le Loup en question - Fantasme et réalité" et "Vingt ans de cohabitation destructrice" qui s'opposent à la vision idéaliste des milieux écologistes sur l'épineuse question soulevée par l'expansion de Canis lupus en France accelérant le délitement de l'acticité pastorale en France...
A lire pour choisir en toute indépendance.
I-F. Mougenot
A l'heure de l'anthropocène la nature ne se passe pas de l'homme!
Répondre