DECES DE JOCELYNE GUENA

Le CAF Idf, les actions menées, les articles, Paris-Chamonix et tout le reste ...
Visitez notre site : https://www.clubalpin-idf.com
Bernadette P
Ne sort jamais sans la carte du CAF
Messages : 524
Inscription : 02 novembre 2005, 22:31

Re: DECES DE JOCELYNE GUENA

Message par Bernadette P » 29 août 2019, 13:22

Jocelyne était adhérente du Club Alpin Français d’Île-de-France depuis 1989 et y a pratiqué le ski de randonnée et la randonnée pédestre très activement.

J'ai tout d'abord rencontré Jocelyne dans les randonnées d'autres organisateurs comme Claude ou Michel, puis, elle qui aimait marcher en "soutenu", est venue dans mes sorties d'une semaine, souvent en automne où j'affectionnais d'aller en montagne pour profiter des belles couleurs d'automne et du froid qui arrive.

J'ai beaucoup de souvenirs d'elle, dans le Mercantour par exemple au milieu des mélèzes dorés et encore l'an dernier dans les Hautes-Alpes entre Névache et le col du Lautaret ou encore dans le Val d'Aoste il y a quelques années fin octobre.
J'ai aussi eu l'occasion de lui faire découvrir le point culminant de l'Espagne continentale, le Mulhacen, lors d'une randonnée en Andalousie au printemps.

Je me souviens aussi de la randonnée en Suisse, fin août dans le massif des Diablerets, où nous avons fêté son anniversaire dans un refuge isolé avec une grosse bougie plantée sur un flan caramel ! Elle était émue de cette petite attention.

En Bretagne également, sur le sentier des douaniers où la proximité avec la ville de son enfance, Brest, l’avait poussée à me faire des confidences sur son enfance et adolescence.

Et aussi lors d’un week-end en Vanoise fin juin, quand elle est tombée dans un torrent furieux que nous devions traverser et que je l'ai rattrapé in extremis avant qu'elle ne soit toute mouillée. Quelle frayeur pour toutes les deux !

Elle aimait marcher vite, profiter au maximum de la journée et des beaux itinéraires avec nous dans la montagne qu’elle aimait.

Son souvenir restera avec nous et nous accompagnera encore longtemps, Jocelyne nous ne t’oublierons pas.

Bernadette P

sylvie
Messages : 4
Inscription : 12 septembre 2011, 12:00

Re: DECES DE JOCELYNE GUENA

Message par sylvie » 27 août 2019, 19:47

Les obsèques de Jocelyne auront lieu en l’église de Lambezellec vendredi 30 Aout à 14h15 à BREST.

Image

sylvie
Messages : 4
Inscription : 12 septembre 2011, 12:00

DECES DE JOCELYNE GUENA

Message par sylvie » 23 août 2019, 20:24

"P'tite Jocelyne" vient de nous quitter soudainement, Jeudi 15 août, sous le ciel du Mustang.
C'est sans doute un bel endroit pour rejoindre les étoiles, accompagnée des "chevaux du vent", au cœur des montagnes qu'elle aimait tant, mais c'est vraiment trop tôt !!! Il nous restait encore plein de sommets à gravir, de neige à faire voler derrière nos raquettes, d'histoires à nous raconter à l'ombre des pins de "Bleau"...
"P'tite Jocelyne", tu as été une belle rencontre.
Ta gentillesse, ta douceur et ton immense modestie auront marqué nos vies.

HOMMAGE DE SES COLLÈGUES DU CNRS :

C’est avec une immense tristesse que je vous fais part du décès de notre chère collègue Jocelyne Guéna qui nous a quittés brutalement le 15 août à l’âge de 61 ans.

Jocelyne Guéna était directrice de recherche au CNRS. Ancienne élève à l'Ecole Normale Supérieure, elle a obtenu son Doctorat d'Etat en 1985 au Laboratoire Kastler Brossel, sur la première observation de la Violation de la Parité dans l'atome de césium, qui constitue un test expérimental à basse énergie des théories d'unification des interactions fondamentales. En tant que chercheuse au CNRS, Jocelyne Guéna a poussé la précision de ces mesures de Violation de la Parité et reçu en 1999 le prix Servant de l'Académie des Sciences pour sa contribution à ce champ de recherche.

En 2005, Jocelyne Guéna a effectué un changement de thématique vers la métrologie des étalons de fréquence. Elle a passé deux années en Suisse, à l'Observatoire de Neuchâtel puis au METAS à Bern, où elle a participé au développement d'une fontaine atomique à jet de césium continu refroidi par laser. En 2007, elle a rejoint le SYRTE à l'Observatoire de Paris où elle s’est consacrée au développement à l'état de l'art des fontaines à atomes froids de césium et de rubidium, à leur exploitation pour l’amélioration des performances en métrologie temps-fréquence et pour réaliser des tests de physique fondamentale. Son implication exceptionnelle a permis de transformer ces extraordinaires objets de recherche que sont les fontaines atomiques en des outils pour la recherche fondamentale et pour les services scientifiques, tels que le Temps Atomique International et le Temps Universel Coordonné. En 2017, ses travaux ont été récompensés par le prix de la Recherche du Laboratoire National de métrologie et d’Essais.

Tous ceux qui ont bien connu Jocelyne garderont le souvenir d’une chercheuse passionnée, et dont la rigueur scientifique n’avait d’égal que la modestie. Ses qualités humaines, ses compétences scientifiques et son sens profond de l’intérêt général l’avaient conduite à prendre des responsabilités importantes au sein du SYRTE et de la communauté temps-fréquence.

Toutes nos pensées vont à sa famille, et à ses proches. Les informations sur les obsèques seront transmises dès que possible.
--------------------------------------------------------------------
Arnaud Landragin
Directeur de recherche au CNRS

Directeur du laboratoire SYstèmes de Référence Temps-Espace
SYRTE, Observatoire de Paris, Université PSL, CNRS, Sorbonne Université, LNE

Répondre