Les écroulements en montagne

Avatar de l’utilisateur
Agnès Métivier
Pied montagnard
Messages : 118
Inscription : 27 janvier 2011, 15:16
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Les écroulements en montagne

Message par Agnès Métivier »

Sauf que le nombre d'alpinistes est en chute libre et que cette activité se pratique de plus en plus tôt en saison...
Comme il gèle de moins en mois en été, les courses de neige deviennent difficiles en juillet, août. Sans être pessimiste, nous sommes confrontés à de dures réalités !
La voie italienne au Mont Blanc se situant au sud, je crains qu'elle soit davantage exposée que les autres voies d'accès, mais je suis mal placée pour en parler.
L'homme a besoin de la nature
La nature se passe de l'homme
A.M.
Martine Cante
Ne sort jamais sans la carte du CAF
Messages : 554
Inscription : 06 mars 2006, 18:57

Re: Les écroulements en montagne

Message par Martine Cante »

Cette émission est tout-public, c'est à dire qu'elle est certainement intéressante pour des gens qui ne connaissent pas le fait que les montagnes "fondent et s'effondrent".
Pour des gens qui ont fait autrefois des courses qui sont aujourd'hui impossibles, c'est certainement émouvant.
Mais au-delà ? Que nous propose-t-on à part de se désespérer ?
Pour les alpinistes cafistes, il faudrait proposer des courses encore possibles, ou des voies peu connues qui aujourd'hui deviennent intéressantes, ou peut-être même des voies originales qui n'étaient pas possibles autrefois et qui le deviennent maintenant.
J'aimerais entendre parler de la voie normale du Mont Blanc côté italien, la voie dite "des aiguilles grises". Est-elle toujours possible ? Y a-t-il des chutes de pierres ?
Soyons un peu optimistes, que diable !
L'essentiel n'est pas le sommet, mais la manière dont on gravit la pente.
JFM
Bivouac tous les week-ends
Messages : 257
Inscription : 15 novembre 2012, 15:13

Re: Les écroulements en montagne

Message par JFM »

Mais pourquoi ce cri d'alarme? Personne ne nie l'indéniable réchauffement climatique actuel, le recul glaciaire si spectaculaire dans les différents massifs des Alpes occidentales, l'instabilité rocheuse ainsi générée. Mais l'existence de voies en rochers délités n'est pas un fait nouveau. Il est à prendre en considération avec la plus extrême attention. Mais ne vous interdisez pas de vous engager dans les courses en haute-montagne. L’accès au refuge du Gouter depuis Tête Rousse par le couloir du Gouter est exposé aux chutes de blocs rocheux, mais il y a bien d'autres voies qui conduisent au sommet du Mont Blanc... Faites preuve d'un peu d'audace et d'imagination... Sinon vous vous limiterez à l'insipide escalade en SAE, aux blocs les moins exposés du massif de Fontainebleau, aux falaises écoles suréquipées. Ce faisant vous ignorerez tout de ce qui fait le sel de l'alpinisme.
Avatar de l’utilisateur
Agnès Métivier
Pied montagnard
Messages : 118
Inscription : 27 janvier 2011, 15:16
Localisation : Ile de France
Contact :

Les écroulements en montagne

Message par Agnès Métivier »

Les montagnes fondent et s'effondrent

Dimanche 16 juin sur France Inter dans l'émission Interception, un reportage sur les effondrements en montagne à écouter et réécouter :
https://www.franceinter.fr/emissions/in ... -juin-2019

Image
L'homme a besoin de la nature
La nature se passe de l'homme
A.M.
Répondre