Blog du CAF IdF

A pied, à vélo ... et à la ferme !

Pour une fois, je vais vous raconter une randonnée qui n’a pas encore eu lieu. Elle est prévue « en vrai » pour fin août. Je viens juste d’en repérer quelques tronçons.

Les points forts sont :

1) Hébergement dans une vraie ferme avec vaches, chèvres, poules, cochons et tutti quanti … Repas préparés maison avec les produits de la ferme.

2) Visite d’une ville gallo-romaine et médiévale (Autun) et des fouilles d’un oppidum gaulois (Bibracte).

3) Randonnées à pied sur des chemins ou à vélo (VTC) sur de petites routes de campagne.

Voici le programme détaillé en photos :

1er jour :

Rendez-vous à 13h33 à Etang-sur-Arroux. Vous ne connaissez pas ? Eh bien, c’est normal, moi, je ne connaissais pas non plus il y a un mois. Etang-sur Arroux se trouve en Saône et Loire, au sud du Morvan, à 15km d’Autun.

Là, nous récupérons des vélos de location (sauf si nous avons amené les nôtres) et nous filons par de petites routes de campagne jusqu’à la ferme de La Chassagne.
   


     

Monsieur Lapin en sa maison individuelle.


L’après-midi, ballade à pied de 12km sur les vertes collines qui dominent la vallée de l’Arroux.

2ème jour :

Les lève-tôt pourront assister à la traite (manuelle) des vaches et des chèvres avant le petit-déjeuner. Puis, à vélo et en longeant l’Arroux, nous nous dirigerons vers la vieille ville d’Autun que nous visiterons tout à loisir.

Autun, ancienne ville gallo-romaine et médiévale, contient des trésors dont la visite constitue un voyage à travers les grands mythes de l’humanité :

Béllérophon, le héros Corinthien, fils de Poséidon, qui dompta Pégase et tua la Chimère (mosaïque gallo-romaine). Encore une lutte entre le Bien et le Mal, thème éternel s’il en est, qui sera repris plus tard par le christianisme avec St Georges ou St Michel terrassant le dragon.


Sur le tympan de la cathédrale St Lazare, le diable et l’archange pèsent les âmes. Chacun cherche à faire pencher la balance de son côté. Quitte à employer des moyens frauduleux (Satan appuie sur le fléau de la balance pour fausser la pesée, aidé par un petit démon accroupi dans le plateau).
     

Eve, lascive et rêveuse, est bien tentée de croquer le fruit défendu, mais qu’adviendra-t-il si elle le fait ? N’est-ce pas son destin (et peut-être le nôtre) qu’elle tient dans sa main ?


3ème jour
 :

Nos vélos nous emmèneront vers le village d’Uchon, perché à  680 m, d’où l’on embrasse un vaste paysage sur la vallée de l’Arroux et sur le Morvan.


Petit trajet à pied jusqu’aux rochers dits « du carnaval » et retour à vélo par Mesvres en suivant une charmante petite route qui descend à flan de colline et qui réserve quelques jolies surprises :


4ème jour :

Toujours à vélo et en montant doucement et régulièrement, nous atteindrons le musée de Bibracte, un peu en dessous du Mont Beuvray. Visite du musée archéologique, puis du site, qui s’étend jusqu’au sommet du Mont Beuvray ( 822 m).


Ensuite, retour à la ferme, puis à la gare d’Etang-sur-Arroux, où nous reprendrons, à regret, le train pour Paris.

Alors, ça vous tente ?

Commentaires

1. Le mercredi, mai 19 2010, 01:11 par SEUKAJ

De SEUKAJ mercredi 19 mai 2010

Aura-t-on le loisir de s'instruire sur les animaux de la ferme ?

Et surtout, question capitale :-) , devra-t-on se munir de sa MIREUSE D'OEUFS personnelle pour reconnaître les oeufs incubés (ou fécondés ou pris) des autres oeufs...

A suivre...

2. Le mercredi, mai 19 2010, 09:32 par Martine

La question des oeufs fécondés ou non est un problème existentiel qui me taraude depuis de nombreuses années, et justement cette sortie sera une occasion d'y répondre.
Peut-être même pourrons-nous répondre à la question millénaire : "Qui , de l'oeuf ou de la poule, est venu en premier ? "