Blog du CAF IdF

GTJ à ski : 5 jours AR entre Chapelle et Giron en février 2012

 

Pour prolonger la semaine à Chapelle-des-Bois (au Montagnon pour les uns, à la Distillerie pour les autres), quoi de mieux que la GTJ? Étant au milieu de son parcours, reste le choix de la direction. D'après l'expérience de Bernadette exposée dans son billet, c'est la partie sud qui est la mieux damée pour le pas de patineur.
Karine et moi décidons de la faire en boucle : descente par la GTJ traditionnelle, remontée par des variantes. Nous pouvons donc laisser nos bagages à Chapelle, et même y rendre au retour des skis de location. Bernadette et Céline nous rejoignent, mais iront prendre le TGV du retour à Bellegarde, en taxi à partir de Giron.

Nous ne savions pas encore s'il y aurait de la neige, mais nous avons été gâtés : neige et soleil tout au long du parcours! Le parcours est donc entièrement skiable. Aucun problème de damage non plus, sinon la partie verglacée et damée moins régulièrement entre la Borne au Lion et le domaine skiable de Giron.

 

Cartes

Départ de Bernadette et Céline de Chapelle

Il n'existe plus de cartes sur lesquelles soient reportées les pistes de ski de fond! Le ski de fond étant manifestement une activité marginale et peu lucrative, l'IGN ne réédite plus ses anciennes cartes au 25000e puis au 50000e. Les cartes TOPO25 portent bien un tracé appelé GTJ, mais il s'agit de la GTJ à pied, très différente. Chaque domaine skiable étant en outre susceptible de damer chaque année des pistes légèrement différentes et adaptées à l'enneigement, il convient de suivre le balisage sur le terrain. Attention, il y a des variantes, donc choisissez à l'avance laquelle vous voulez suivre! Ce n'est que pendant la traversée des Rousses que le balisage est déficient à plusieurs endroits où manquent des poteaux indicateurs.
On peut aussi collectionner au passage les plans de domaines skiables :

  • Chapelle-Mouthe,
  • Morbier,
  • Rousses-Bellefontaine-Prémanon,
  • La Pesse (désormais en un seul dépliant bien plus pratique).

Redevance

Les redevances hebdomadaires sont valables dans tout le Jura. Pour les redevances supplémentaires de quelques jours, il faut demander le timbre GTJ (ce qui a été plus facile à Chapelle qu'aux Rousses).

Et s'il fallait choisir une seule traversée?

Vers Bellecombe

La GTJ n'est pas mal du tout! Elle évite les grands dénivelés et les endroits où la neige fond le plus vite. Néanmoins, dans le sens nord-sud, on peut préférer :

  • au départ de Chapelle, surtout on veut être plus en sous-bois (en cas de bise ou de fonte de la neige), prendre la piste des Mortes, la piste Glacier du domaine de Morbier et la liaison Morbier-Bellefontaine ;
  • si l'on a suivi la GTJ normale par les Lacs, prendre par les Tourbières pour passer au bord même de ces lacs ;
  • si la neige fond ou en cas de bise, éviter Bois d'Amont et sortir du Risoux par les Rousses ;
  • prendre la variante par les Closettes pour avoir plus de vues, sauf si la neige fond (parcours plus exposé au sud) ;
  • à l'arrivée dans le domaine skiable de Giron, contourner le massif en balcon par le sud pour profiter des vues.

Hébergement

Nous avons choisi deux gîtes qui découpent le parcours en étapes égales : la Grenotte à Prémanon, la Dalue à Bellecombe. Cela aurait pu être aussi l'Ancolie et la Guienette.

Attention, il vaut mieux réserver plusieurs mois à l'avance! Les chambres des gîtes étant réservées aux séjours plus longs, restent un ou plusieurs dortoirs, eux aussi souvent occupés par des familles! Les seuls itinérants que nous croisons sont passés par des agences qui leur réservent les gîtes et leur portent les bagages. Bizarrement, nous avons croisé plus de skieurs sac au dos à Chapelle la semaine précédente que pendant notre GTJ.

Fartage

La Dalue n'offrant pas de salle ni d'équipement de fartage, nous n'avions pas emporté de fart. La Grenotte offrant par contre cette possibilité, il aurait pourtant été judicieux de refarter, ne serait-ce qu'au soir du 4ème jour, ou même dès le 1er! Après la glace du 3ème jour, la neige fondante du dernier jour fut en effet pénible avec des semelles ayant perdu tout souvenir de fart!

J1 : de Chapelle-des-Bois à Prémanon

Montée au départ de la Grenotte J2

Descendus du Risoux à Bois d'Amont, vue vers les Rousses

Détails du parcours sur VisuGPX

Parcours balisé de la GTJ par les Lacs, le Risoux et Bois d'Amont.

Pas de surprise pour les habitués des semaines du CAF à Chapelle!

J2 : de Prémanon à Bellecombe

Descente vers la Simard

Pique-nique peu après Lajoux

Détails du parcours sur VisuGPX

Parcours balisé de la GTJ par la forêt du Massacre.

Le dénivelé n'est pas si important qu'il y paraît, il est même nettement moindre que lors de notre retour par la combe de la Sambine! Le parcours de la GTJ ménage de belles vues vers les Alpes, pour peu que l'on ait pris au niveau de l'épicéa muté la piste parallèle un peu plus au sud-est.

J3 : de Bellecombe à Giron AR

Nouveau damage 'en glaçons'?!

Vue depuis la Borne au Lion

Détails du parcours sur VisuGPX

Aller par Malatrait, tour de la forêt de Champfromier dans le sens des aiguilles d'une montre (la GTJ passe côté nord de cette boucle) puis retour à la Dalue par les Closettes (variante GTJ balisée).

Le domaine skiable de Giron, en forêt de Champfromier, est très agréable. La longue piste en corniche qui y descend le serait aussi si elle n'était pas constituée de blocs de glace lors de notre passage matinal. Les larges pistes en sous-bois rappellent celles du Risoux, mais en version circulaire. La partie sud en balcon offre de belles vues.

À la hauteur de Giron, un changement de balisage par rapport à notre plan nous a fait descendre jusqu'à Giron, alors que l'on peut rester à flanc.

Le repassage en soirée à la Borne au Lion et au Crêt au Merle sur la variante de Closettes permet de bénéficier de belles vues sur des massifs mieux éclairés que le matin. Le dénivelé plus important que par Malatrait est cependant rendu pénible par le dégel et regel de la piste. Le chemin qui relie la Guienette à la Dalue n'étant plus du tout damé, il nous faut revenir au nord jusqu'à la bifurcation entre les deux variantes.

J4 : de Bellecombe à Prémanon (variante)

Salle à manger de la Dalue

Le Jura bossu

Détails du parcours sur VisuGPX

Variante (non balisée GTJ) par l'Anquerne, la Vie Neuve, Lamoura et la combe de la Sambine.

La matinée est très roulante et agréable. Ayant glissé à plus de 11km/h de moyenne, nous nous offrons le luxe d'un resto en terrasse ensoleillée à Lajoux.

Le relief des environs de la Pesse se caractérise par une succession de petites bosses. À Lamoura, il n'y a plus aucune indication : il faut viser le haut du village à gauche de l'église, traverser et monter à pied pour retrouver la piste de la Sambine vers les Rousses. Cette variante est moins pittoresque que le passage par le Massacre.

Nous évitons Prémanon en montant à droite et redescendant directement vers la Darbella. À l'arrivée au carrefour entre la GTJ fléchée Prémanon et la GTJ fléchée Les Rousses, il faut prendre Les Rousses (descente et remontée raide et courte), puis quitter la piste vers la droite avant le stade pour aller traverser la route à gauche d'un centre de vacances. Il manque au moins un poteau indicateur dans cette section!

Nous retrouvons avec plaisir le gîte chaleureux de la Grenotte, où l'on mange très bien et où il y a une immense collection de BDs à lire!

J5 : de Prémanon à Chapelle-des-Bois (variante)

Depuis la Grenotte

Détails du parcours sur VisuGPX

Pour changer, nous prenons une variante (non balisée GTJ) en montant au Risoux par la porte d'Amont des Rousses. La route étant désormais toujours déneigée pour les voitures, il faut monter à pied, par un sentier mal indiqué : le poteau indique de passer vers la gauche derrière un hôtel, mais il faut en réalité prendre un sentier de raquettes vers la droite au-dessus de la route.

La neige fondant au soleil, nous prenons la jonction entre Bellefontaine et Morbier puis le Glacier et les Mortes "à l'envers" pour rejoindre la Distillerie en sous-bois. Pour rejoindre directement Chapelle, on peut bien sûr prendre les Mortes dans le sens inverse et fléché.

Une belle balade, rendue encore plus agréable par la neige et le beau temps!

Consultez l'album photo complet !

 

Commentaires

1. Le lundi, avril 2 2012, 12:56 par Bernadette

Merci Alain pour ce blog qui me rappelle de bons souvenirs avec une météo déjà estivale.

Quant au départ de Chapelle, on se serait vraiment prises pour de grandes championnes tellement le groupe nous a encouragées.
http://www.clubalpin-idf.com/album/...

La photo du jour 5 : digne d'une aurore boréale en Laponie !